Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

06/06/17 | 11 h 43 min

TIANANMEN : la mémoire du massacre de Tiananmen est en voie d’effacement…

Vingt-huit ans après le massacre de juin 1989, l’événement est toujours tenu sous le boisseau par les autorités chinoises. Mediapart a rencontré des familles qui se battent encore pour la vérité.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pékin (Chine), correspondance.-  « Ce n’est pas possible. » Voilà ce que répond Feng Youxiang, 64 ans, lorsqu’on lui demande ce qu’il compte faire si le gouvernement chinois continue à nier « l’incident du 4 juin » 1989. C’était il y a 28 ans. Dans la nuit du 3 au 4 juin, à Pékin, l’armée chinoise marchait sur la place Tiananmen et ses alentours, faisant des centaines voire plus d’un millier de morts par balles ou écrasés sous les chars. Parmi les victimes, la femme de Feng Youxiang. « Nous habitions dans le quartier, à Muxidi, mon fils était malade et nous sommes partis à vélo pour chercher un médecin. Quand nous sommes revenus, nous avons entendu des tirs et tout le monde nous a dit de nous mettre à l’abri. » Mais le couple n’en a pas eu le temps. Il a été touché d’une balle dans la jambe, elle a reçu une balle dans la tête.