Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

26/07/17 | 17 h 30 min

Des Tibétains bravent l’interdit chinois et célèbrent l’anniversaire du Dalaï Lama

Une photo du Dalaï Lama exposée sur un autel du monastère d’Andu Yakgo dans la préfecture de Kardze dans le Sichuan.

Les Tibétains de Lhassa et des provinces du Qinghai et du Sichuan dans l’ouest de la Chine se sont rassemblés la semaine dernière pour des veillées de prières et des pique-niques publics afin de célébrer l’anniversaire du Dalaï Lama et d’honorer le chef spirituel en exil, mais aussi pour défier les interdits chinois, selon des sources locales.

Dans le Comté de Rebkong (Tongren pour les Chinois), au Qinghai, dans la Préfecture Indépendante de Malho (Huangman) au Tibet, les Tibétains ont fermé boutique et brûlé de l’encens pour observer le rite du 6 juillet, déclarait un témoin vivant dans la zone concernée, selon le Département Tibétain de Radio Free Asia.

“ Ils ont aussi organisé des pique-niques avec leurs amis et leur famille pour célébrer l’heureux évènement, qui coïncidait avec la floraison de nombreuses plantes de la région″  révélait une source anonyme de RFA.

Des tentatives pour partager en ligne des photos du Dalaï Lama ont été stoppées dans la préfecture de Golog (Guolo) au Qinghai tandis que les autorités resserraient l’étau sur les réseaux sociaux et sur le web, selon un autre témoignage adressé à Radio Free Asia.

“Les Chinois ont été catégoriques quant aux contenus partagés en ligne durant la période précédant et suivant l’anniversaire du Dalaï Lama ″toujours selon la même source, exigeant l’anonymat.

″De nombreux Tibétains ont posté des images du Dalaï Lama ainsi que des vœux d’anniversaire et des chants de louanges sur le réseau social WeChat. Mais quand ils ont voulu partager ces contenus avec d’autres usagers de WeChat, ils n’ont pu le faire″  déclarait-il.

Dans la province occidentale du Sichuan, qui, tout comme le Qinghai, comprend des zones de la province historique de l’Amdo, au nord-est du Tibet, des moines du monastère d’Andu Yagko dans la préfecture de Ngaba (Aba) ont conduit des prières pour la santé et la longévité du Dalaï Lama selon  une source de Ngaba.

″Bien que les moines de ce monastère aient été en retraite estivale, une soixantaine d’entre eux se sont rassemblés le 6 juillet pour tenir une cérémonie spéciale au monastère, ″ a-t-il précisé.

Ordre de suspension des célébrations

De plus,  dans la préfecture sichuanaise de Kardze (Ganzi), des habitants du village de Nagtren dans le comté de Tawu (Daofu) ont bravé l’ordre des autorités chinoises d’annuler la course de chevaux annuelle et de brûler de l’encens dans le cadre d’une célébration dont, cette année, incidemment, la date coïncidait avec celle, politiquement sensible, de l’anniversaire,  déclarait une source à Kardze.

″Les officiels du Comté et les autres autorités locales ont déclaré que la course de chevaux devrait avoir lieu quelques jours plus tard. Mais les Tibétains locaux ont bravé cet interdit et se sont trouvés, lors des célébrations, aux prises avec un déploiement massif des forces de sécurité dont les menaces et les intimidations ont perturbé la fête″ a déclaré la source.

Pendant ce temps, à Lhassa, capitale régionale du Tibet, des Tibétains ont prié et visité sans se cacher les monastères des environs, notamment le temple du Jokhang, et ce, malgré la présence de policiers en civil et d’autres informateurs positionnés non loin de là, selon une autre source.

Le Dalaï Lama, qui a eu 82 ans cette année, a fui le Tibet en 1959 pour s’exiler en Inde lors d’un soulèvement manqué contre l’occupation chinoise, et depuis lors, les Tibétains montrant la photo du Dalaï Lama ou célébrant publiquement son anniversaire sont sévèrement punis.

Les manifestations sporadiques contre le Gouvernement de Pékin et appelant au retour du Dalaï Lama n’ont pas cessé dans les zones tibétaines de Chine depuis que des protestations de masse ont balayé la région en 2008.

Rapporté par Kunsang Tenzin, Sangye Dorjee, et Lhuboom pour le Département Tibétain de Radio Free Asia.

Rédigé en anglais par Richard Finney. Traduit par Dorjee Damdul.

Traduction France Tibet