Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

26/09/18 | 18 h 06 min par Free Tibet / traduction France Tibet

Trois jeunes moines tibétains détenus pour protestation solitaire

Dorjee Rabten (gauche) and Tenzin Gelek (droite).

Des moines détenus pour avoir défié les autorités chinoises

Comté de Ngaba (province chinoise du Sichuan), trois moines tibétains du monastère de Kirti ont été arrêtés en début de mois.

Dorjee Rabten, un moine de 25 ans originaire de la commune de Meruma, s’est fait arrêté par la police le 5 septembre à la suite d’une protestation solitaire. Il est toujours en garde à vue.

Le jour suivant, Tenzin Gelek, moine de 18 ans, a également protesté en solitaire, réclamant « Liberté pour le Tibet ». La police l’interpella immédiatement et ne garde toujours derrière les barreaux.

Tenzin est connu pour ses essais bien qu’il publie sous un pseudonyme. Il avait publié deux essais sur les média sociaux chinois, dont sur WeChat.

En début de mois, un troisième moine a également protesté en solo et s’est fait emmener en garde à vue mais son nom et son âge ne sont pas connus. Nous ne savons pas non plus où les trois hommes sont gardés en détention.

NGABA, un comté de révolte

En 2015, beaucoup de Tibétains de Ngaba County ont pris part à une manifestation appelant à la liberté du Tibet. Les manifestants se sont fait arrêtés et ont écopé de peines allant de deux à trois ans de prison.

A la fin de leur peine, certains ont été libéré plus tard car ils durent se rendre en centre de rééducation pendant une semaine.

Ce mois-ci, les autorités chinoises de Nbaga ont aussi arrêtés cinq moines du monastère de Gomang pour leur opposition à un projet immobilier à proximité de leurs murs.

Information Tibet Watch.