Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

20/11/16 | 18 h 49 min

ULAN BATOR : A la rencontre du Dalaï Lama,12 000 fidèles ont bravé la grogne de Pékin …et des températures polaires : moins 30 degrés

UAA

UDL

La Mongolie a carrément snobé le très strict interdit chinois  et accueilli le Dalai Lama à l’invitation d’un des plus grands monastères.

Le leader spiritual  est arrivé en Mongole pour une visite de 4 jours, bien que Pékin ait mis en garde la Mongolie à l’encontre de cete visite du Dalaï Lama, qualifie de séparatiste et de réfugié politique.

U5

Le leader tibétain exilé, que la Chine accuse de  fomenté des troubles dans la région, arrivait du Japon ce vendredi dans la soirée et était acceuilli à l’aéroport par d’ importants officiels gouvernementaux.

Les grands Maîtres bouddhistes des monastères de Mongolie, l »Ambassadeur de l’Inde, ou le leader des Tibétains vit en exil, étaient présents pour l’accueil à l’ aéroport.

Le programme du Dalaï Lama va se dérouler au sein du Monastère Gaden Thekchen Choeling, le plus grand des monastères de Mongolie, ce samedi. Le leader spirituel tibétain visitera aussi  le Monastère de  Kalkha Jetsun Dampa, le neuvième chef de la Communauté Bouddhiste de Mongolie, selon Radio Free Asia.

Quelques jours plutôt, la Chine s’était fortement opposée à cette visite en Mongolie déclarant que cela affecterait les relations bilatérales. “Nous demandons très énergiquement à la Mongolie, dans le but de maintenir l’ image générale d’un développement stable des liens bilateraux, de restez sincèrement fidèle à son engagement sur des questions relatives au Tibet, de ne pas autoriser cette visite du Dalaï Lama et de ne fournir  aucune forme de soutien ni accomodements au groupe duDalai Lama,”  déclare Geng Shuang, le porte parole du Ministère des Affaires Etrangères.

les relations avec la  Chine sont cruciales la Mongolie à prédominence for the predominance bouddhiste qui regarde vers  Pékin pour le commerce et les investissements. Cependant, le leadership, de Mongolie incluant le Président, le Premier ministre et le Porte parole du Parlement ont déclaré apporter leur soutien à l’ invitation faite par les  monastères au leader spirituel.

C’est l’ habitude pour la Chine de s’ opposer aux visites du Dalai Lamadans n’ importe quel pays annonçant que le moine pourrait développer une propagande anti-chinoise et un  programme séparatiste.  Cependant, le Dalaï Lama maintient qu’il ne souhaite qu’ une autonomie significative pour le Tibet.