Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

08/06/16 | 10 h 08 min

Un moine arrêté pour une revendication solitaire à Ngaba

Dharamsala, mardi 7 juin : un moine tibétain du monastère de Kirti a été arrêté alors qu’il était en train d’effectuer une revendication solitaire, autour de 16h (heure locale) dans la rue principale de la ville de Ngaba.

Lobsang Tsering, âgé de 20 ans, a brandi un portrait du chef tibétain en exil, le Dalai Lama, en défilant devant le marché de la rue principale, qui avait déjà été témoin de plusieurs manifestations dans le passé. « Puisse sa Sainteté le Dalai Lama vivre encore 10 000 ans, liberté pour le Tibet », aurait-il crié.

Lobsang a immédiatement été arrêté par la police, et a été emmené. Nous n’avons aucune information sur l’endroit où il est détenu, ni ses conditions de détention.

Lobsang, dont le père s’appelle Sherab (surnommé Ngoray) et la mère Yuko, est un moine de l’université de Dhuekhor, l’une des quatre universités principales du monastère Ngaba Kirti.

Les protestations solitaires sont, d’après les experts, les mesures les plus efficaces pour protester contre le gouvernement chinois et les forces de l’ordre implantées au Tibet. En raison de la pénalisation des auto-immolations par la Chine et des lourdes sanctions comprenant les emprisonnements des membres de la famille par les autorités chinoises, de plus en plus de revendications solitaires à fort impact émergent du Tibet. Les experts pensent également que face aux restrictions du gouvernement chinois à l’égard du peuple tibétain, l’émergence des protestations solitaires ajoute de la spontanéité à leurs actions sans avoir besoin de prévoir un plan entre les protestataires.

Ces derniers mois, plus de dix tibétains ont effectué des revendications solitaires contre le gouvernement chinois au Tibet et ont appelé le Dalai Lama « a revenir au Tibet » et à « la paix au Tibet ».

Traduction France Tibet