Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

20/06/16 | 12 h 24 min

Choesang Gyatso, moine tibétain, qui faisait la promotion de la langue tibétaine, à nouveau détenu

Choesang_Gyatso

Dharamsala, 19 juin : Un moine tibétain du Comté de Mangra, déjà été brièvement détenu, a de nouveau été arrêté et semble « disparu » selon le rapport de RFA.

Le moine, Choesang Gyatso, du monastère de Lutsang dans le comté de Mangra, a été enlevé par les autorités le 29 mai dernier.

La source qui ne souhaite pas dévoiler son identité pour des raisons de sécurité indique : « Malgré les demandes de ses proches, le motif de son arrestation n’est pas connu, et aucune information n’a pu être obtenue sur le lieu et les conditions de sa détention. » ce qui devient habituel dans ce genre de kidnapping.

Choesang Gyatso, qui dirigeait une organisation faisant la promotion et l’éducation auprès des enfants nomades, avait déjà été détenu durant 30 jours et relâché par les autorités ; celles ci  n’ont pas donné davantage de raison pour cette brève détention. Le moine est aussi le rédacteur en chef de la revue tibétaine « Le bruit des sabots » (The sound of hoofbeats).

La répression de la Chine sur les identités minoritaires vise des sujets clefs telles la langue et les personnes qui défendent les droits linguistiques.

En Mars de cette année, un homme d’affaires tibétain, Tashi Wangchuck qui préconisaient l’enseignement de la langue tibétaine dans les écoles à travers le Tibet a été arrêté et accusé d’«incitation au séparatisme». (à lire ici)

Traduction France Tibet