« On sort d’une semaine de bonheur partagé : c’est ça un festival », s’est réjouie Martine Thérouanne, directrice du Fica, pour lancer la cérémonie de clôture. « Ça a été un bonheur de voir tous ces films et de rencontrer tous ces réalisateurs. Merci aussi à vous, chers spectateurs, pour votre gentillesse même quand tout ne se passait pas exactement comme on le voulait. »

À l’issue d’une sélection parmi près de 700 films, 17 ont été présentés cette année en compétition. Et c’est le réalisateur Pema Tseden qui sort grand gagnant de ce Fica 2019. Avec « Jinpa », une histoire de vengeance et de rédemption qui a pour cadre le Tibet, il décroche la plus prestigieuse récompense du festival, le Cyclo d’or, ainsi que le Prix de la critique et le Coup de cœur Inalco. Les jurés ont notamment salué « l’originalité, le style, la beauté audacieuse et l’humour » du film. Vesoul réussit décidément bien à Pema Tseden, qui avait déjà gagné le Cyclo d’or en 2016 pour son précédent long-métrage, « Tharlo ».

Autre film très remarqué cette année : « Rona, Azim’s mother », du réalisateur afghan Jamshid Mahmoudi. Il remporte à la fois le Grand prix du jury international et le Prix Inalco.

Les amateurs du festival vésulien vont maintenant devoir attendre près d’un an avant de se plonger à nouveau dans l’univers du cinéma asiatique : ils ont d’ores et déjà rendez-vous du 11 au 18 février 2020 pour la 26e  édition du Fica.

Le palmarès de la 25e édition

Cyclo d’or : « Jinpa », de Pema Tseden (Chine).
Cyclo d’or d’honneur : à Eric Khoo (réalisateur, Singapour) pour l’ensemble de son œuvre.
Grand prix du jury international : « Rona, Azim’s mother », de Jamshid Mahmoudi (Afghanistan).
Prix du jury international : « Sub-zero wind », de Kim Yu-ri (Corée du Sud).
Prix du jury Netpac : « A Family tour », de Ying Liang (Hong Kong, Taïwan, Singapour, Malaisie).
Prix de la critique : « Jinpa », de Pema Tseden (Chine).
Prix Inalco : « Rona, Azim’s mother », de Jamshid Mahmoudi (Afghanistan).
Coup de cœur Inalco : « Jinpa », de Pema Tseden (Chine).
Prix du public du film de fiction : ex æquo, « African Violet », de Mona Zandi Haghighi (Iran) et « Waiting for Sunset », de Carlo Enciso Catu (Philippines).
Prix du jury lycéen : « African Violet », de Mona Zandi Haghighi (Iran).
Prix du public du film documentaire : « Chine du Sud : une route pour Xiao Jiang », de Jean-Michel Corillion (Chine, France).
Prix du jury jeune : « Of Fathers and Sons », de Talal Derki (Syrie).
Prix des exploitants : « Sibel », de Çagla Zencirci et Guillaume Giovanetti (Turquie).