Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

05/08/15 | 14 h 00 min par France Tibet

Victoire pour les défenseurs des chiens tibétains

Nous vous en parlions il y a un peu plus d’un mois Pékin, plus particulièrement la China Kennel Union (CKU) avait imposé à la Fédération Internationale Canine, au vu de l’organisation des « 2019 World Dog Show » en Chine, de classer différentes races de chiens tibétains comme races CHINOISES ( Le Dogue du Tibet, le Terrier du Tibet, le Lhassa Apso, l’épagneul tibétain …).

Une mesure qui avait rendu fou les éleveurs et amoureux des chiens du Tibet. Si bien que les éleveurs qui auparavant ne voulaient pas parler du Tibet ou de cause tibétaine sont finalement devenus les plus virulents et les plus opposés à changer les noms de ces races devenant ainsi de fervent défenseur du Tibet. Le Club des Chiens Tibétains de France « CCTF » avait déclaré «A la lecture des récentes décisions de la FCI, nous nous prononçons avec la plus grande fermeté pour que nos races conservent dans le standard et l’historique des races, la mention de leurs origines Tibétaines et leur nom.»

En un mois à travers des pétitions et du lobbying intense les éleveurs ont finalement obtenu gain de cause, ce lundi, la Fédération Internationale Canine a déclaré dans un communiqué qu’ils amendaient leur décision de mentionner la Chine comme pays d’origine.

« Sensible et attentif aux nombreuses voix entendues à la suite de ce communiqué, réceptif à l’opinion des membres et clubs de races de la FCI,
à la suite d’une discussion approfondie avec la CKU, en vertu de considérations historiques portant sur l’origine de ces races,
le Comité Général de la FCI a amendé sa décision de mentionner la Chine comme pays d’origine. Par conséquent, le pays d’origine des races reprises ci-dessus est « Tibet (Chine) ».
Le Comité Général de la FCI

Même si cela paraît anodin c’est une petite victoire pour l’identité tibétaine que Pékin tente coûte que coûte et par tous les domaines d’annihiler.