Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

20/02/16 | 11 h 55 min

Violences entre des activistes environnementaux et des braconniers Hans et Tibétains, au bord du lac Qinghai

Des militants écologistes tibétains examinent un filet utilisé par les braconniers dans une photo non datée.

Des activistes environnementaux tibétains sont entrés en conflit à deux reprise cette semaine avec des Chinois Han et des Tibétains pêchant illégalement dans un lac au nord ouest de la province chinoise du Qinghai, subissant un passage à tabac pour leur tentative de stopper le braconnage, rapporte des sources.

Le 12 février, un groupe d’activistes volontaires a été attaqué par des braconniers dans un endroit dénommé Chik Nga Chik après qu’ils soient allés vérifiér les rapports de pêche du lac, a témoigné un habitant de la région au service Tibet de la RFA vendredi.

Les braconniers, qui avaient le visage couvert pour cacher leur identité, ont plus tard été identifiés comme Tibétains, a rapporté une source de RFA sous couvert d’anonymat.

« C’est vraiment triste lorsque certains Tibétains essaient de protéger les poissons rares dans le lac, alors que d’autres essaient de les pêcher, » déclare une source.

« Cela met les Tibétains volontaires dans une situation difficile, puisqu’ils sont maintenant les victimes des braconniers chinois et tibétains. » annonce t-elle.

Trois jours plus tôt, un autre groupe de volontaires a été agressé par des pêcheurs chinois à Karla au bord du lac Qinghai,selon  un membre du groupe à RFA, également sous couvert d’anonymat.

« Les Tibétains volontaires ont été sévèrement battus », a t-il dit, ajoutant que « Les policiers ont aussi été agressés par les pêcheursà leur arrivée. »

Trois Tibétains ont été sévèrement blessés lors de l’attaque, et deux véhicules et une moto appartenant au groupe ont été également endommagés,toujours selon cette source.

Les incidents concernant la pêche illégale ont augmenté ces dernières années autour du lac Qinghai ou du  lac Kokonor, avec des Tibétains locaux intensifiant les activités de surveillance en réponse, ont rapporté des sources à RFA dans des compte-rendu récents.

Le 26 juin 2015, Kawa Nyingchak – un activiste environnemental et écrivain de livres pour enfants-s’est noyé dans le lac Qinghai alors qu’il essayait de transporter des filets utilisés par les braconniers chinois qu’i voulait remettre à la police.

Les directives du Gouvernement central chinois exhortant à la protection de l’environnement du Tibet sont souvent bafouées au niveau local par les migrants Hans de la région, témoignent les experts.

Traduction France Tibet