Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

29/05/17 | 13 h 55 min

La visite d’une délégation du Congrès Américain marque un grand moment pour le Tibet » selon le Porte-Parole du Parlement Tibétain en exil

La visite de la haute délégation du Congrès des États-Unis d’Amérique à Dharamshala marquera « un moment important de l’histoire du Tibet » déclare Khenpo Sonam Tenphel, Porte-Parole du Parlement Tibétain en exil .

« Tout d’abord, au nom du Parlement Tibétain en exil ainsi qu’au nom de tous les Tibétains, j’aimerais accueillir chaleureusement l’ex Présidente de la Chambre des représentants et représentante démocratique de son pays, Mme Nancy Pelosi et tous les parlementaires des États-Unis d’Amérique. Merci d’être avec nous en ce jour ! »

« Vous avez tous été de fidèles soutiens de la cause tibétaine et je suis sûr que ce rassemblement marquera un moment important de l’histoire du Tibet. Il enverra également un message fort au gouvernement Chinois disant que les Tibétains ne sont jamais seuls » furent les mots du Porte-Parole du Parlement Tibétain en exil lors de la célébration publique pour les hauts dignitaires de la délégation du Congrès des États-Unis d’Amérique à Dharamshala.

« Comme nous le savons tous, la situation à l’intérieur du Tibet se dégrade de jour en jour. Les auto immolations ainsi que la destruction des institutions monastiques continuent au Tibet. Il n’y a aucune amélioration du respect des droits de l’Homme sous ces politiques fermes et intransigeantes émanant du gouvernent Chinois » continua le Porte-Parole.

Il a également pointé qu’au lieu de s’améliorer le respect des droits de l’Homme au Tibet se détériore. « Le droit à la liberté de religion continue d’être ignoré et même bafoué au Tibet. Et cela est perpétré par le Gouvernement Chinois. Il y a des restrictions sur la pratique le bouddhisme qui vont de pair avec une restriction sur la perpétuation de la culture tibétaine. Ces restrictions s’appliquent jusqu’à l’enseignement de la langue Tibétaine qui est le cœur de l’identité nationale tibétaine. »

« L’incessante généralisation du Mandarin dans toute la Chine s’est faite au détriment des autres langues. Nous craignons qu’une telle politique restrictive couplée à une assimilation culturelle ne produise des Tibétains étrangers à leur propre culture, à leur propre langue. » Il ajouta également « Parmi d’autres atrocité les Tibétains qui vivent au Tibet ont à faire face à de nombreuses discriminations sociales, des interdictions de voyager ou de se déplacer sur le territoire et bien plus encore. »

« L’environnement tibétain pâtit également beaucoup de la gouvernance Chinoise. Car c’est au mépris de sa richesse, de sa fragilité et de son importance cruciale dans la région que la Chine le dévaste au nom de la croissance économique. Car, en fin compte, l’exploitation des hauts plateaux du Tibet aura des conséquences qui retomberont sur tous les pays asiatiques. »

« Sa sainteté le Dalaï Lama a toujours poursuivi sans relâche une solution bénéfique mutuelle de compromis, la « Voie du milieu », qui est une solution pragmatique pour enfin résoudre la question du Tibet dans une démarche de paix. Cette approche convient pour les besoins du peuple Tibétain et protège également l’unité de la République Populaire de Chine. Nous avons besoin de votre soutien pour pouvoir encourager les autorités Chinoises à reprendre le dialogue avec des représentants de sa sainteté le Dalaï Lama et le Gouvernement Chinois. »

Khenpo Tenphel a également remercié et salué le Gouvernement des États-Unis d’Amérique ainsi ce le Gouvernement Indien. « L’accord politique de 2002 entre le Tibet et les États-Unis d’Amérique était en effet un grand pas en avant pour les Tibétains. De la même manière, l’Inde s’est toujours montré bienveillante et accueillante pour les tibétains en exil au cours des années, » ajouta t’il.

« J’aimerais vous faire savoir ma gratitude pour votre soutien continu au cours des ans pour la cause Tibétaine.  C’est votre soutien qui encourage les Tibétains et qui leur donne de l’espoir, surtout pour les Tibétains au Tibet, » rajoute t’il « Nous vous sommes reconnaissants de votre infaillible soutien. »

Le Porte-Parole termina son discours en remerciant les délégués américains pour leur venue à Dharamshala, « Je suis sûr qu’avec votre support la cause Tibétaine prévaudra. »

Note : Le Tibet fut envahi par la Chine communiste en 1949. Depuis cette époque 1,2 millions de Tibétains sur les 6 millions de l’époque furent tués, plus de 6 000 monastères ont été détruits et des meurtres, des viols, des emprisonnements arbitraires, de la torture et des traitements cruels, inhumains et dégradants furent infligés aux Tibétains au Tibet. Beijing continue de qualifier cela de « libération pacifique ».

Traduction France Tibet