Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

19/11/20 | 11 h 57 min par Te Nam

“LE CHAPEAU NOIR / 6 ANS DE PRISON” : Lhundup Drakpa condamné pour ce chant du désespoir …

 

Le chanteur Lhundup Drakpa du comté de Driru à Nagchu, « Région autonome du Tibet » , a été jugé par les autorités chinoises pour une chanson intitulée « Black Hat » (Le chapeau noir) qu’il a sortie en mars 2019. Après la sortie de la chanson, il a été mis en détention en mai 2019 et incarcéré sans procès pendant un an et sans accès à un avocat. Il a finalement été jugé en juin 2020 et condamné à 6 ans de prison pour une chanson jugée « critique envers la Chine « .



À un peuple altruiste et sincère
Par tromperie, forcé de porter le chapeau noir
Impossible d’enlever le chapeau pendant des mois et des années
Ils souffrent dans ce sombre enfer non désiré sur terre.
Une langue plus précieuse comme le joyau qui exauce les souhaits*
En utilisant une toile de mille tactiques a été retenue
Le filet n’a pas été desserré depuis des mois et des années.
La parole et la raison de 6 millions de visages rouges** sont interrompus
Le soleil caché par les nuages sombres
La lune engloutie par l’ombre du jour
Dans un monde plongé dans une période d’obscurité
Moi et les habitants du pays de la neige nous avons perdu.




* Le Joyau qui exauce tous les souhaits où Yeshi Norbou, est un des noms du Dalaï Lama.
** Dong-mar ou les visages rouges : les Tibétains utilisent souvent cette épithète pour signifier le peuple tibétain.
Traduit par Tenam  : « J’ai essayé de rester le plus possible fidèle à la poésie et au sens de la chanson. Les erreurs dans la traduction sont les miennes. Mes excuses. »
https://www.facebook.com/tenam/videos/10157617578422694/

Te Nam