Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

14/02/20 | 20 h 08 min par tibet.fr

WUHAN / VIRUS COVID-19 : Quid des Routes de la Soie ? Quid de nos importations ? de quoi se poser des questions…

L’épidémie due au nouveau coronavirus – Covid-19 – est en cours et la quarantaine imposée dans la province du Hubei touche certainement près de 60 millions d’habitants, soumis à l’interdiction de quitter ce périmètre tant en voiture, qu’en train ou en avion. Ce faisant, ce sont successivement 42 puis 56, 82, 106, …304, 361, 425, …910, 1016, 1113, 1367, et ce jour où nous publions, 14 février 2020, déjà 1 483, morts si l’on en croit les chiffres « officiels » que communiquent les autorités chinoises.

QUID du grand projet de Xi : les fameux trains de la route de la soie, cette « Belt and Road Initiative » – BRI – acheminant jusqu’à Duisburg, Liège, Lyon et Barcelone les commandes de made in China, à raison de 40 containers par convoi.

Gardons à l’esprit que c’est justement de la gare de Wuhan que sont partis, vers l’Europe, les 385 trains recensés en 2019…

QUID aussi des vêtements neufs vendus dans les chaînes de supermarchés qui, selon des experts de la division de microbiologie de l’Université de New York* : « ont une charge bactérienne plus élevée que la moyenne des objets usuels de notre vie quotidienne et peuvent transmettre des infections : germes, sécrétions respiratoires, cellules de peau, bactéries et levures »..voire peut être un virus, puisque les conditions de contamination restent très floues ?

QUID d’une mise sous quarantaine des conducteurs et chefs de trains de la BRI ?

QUID du principe de précaution et donc d’une mise en quarantaine pour les employés de la centaine de sociétés françaises important leurs produits made in China depuis Wuhan, parmi lesquelles : Valéo, Hutchinson, Faurecia, PSA, Total, Eurocopter, l’Oréal, Pernod Ricard, Alstom, Accor… devançant ainsi toutes les villes chinoises exportant vers l’Europe ?

Considérer le made in China c’est aussi considérer le coût carbone le plus élevé au monde, soit plus de la moitié des émissions planétaires de CO2, et ce avec du charbon majoritairement importé d’Australie.

QUID donc de l’empreinte écologique?

Le made in China est déversé sur l’Europe, surtout via ces nouveaux réseaux ferroviaires :

– Les trains sont passés de 80 en 2013 à 6 263 en 2018, soit 17 trains/jour…

– Pour un volume d’importations de 114 000 tonnes en 2013 à 511 000 tonnes en 2016.

Le tout distribué dans 48 villes de 24 pays de l’Union Européenne. Voici donc aussi ce qui explique mieux la nécessité d’une nouvelle main d’œuvre gratuite, principalement prélevée chez les Ouïghours et mise à contribution dans les nouveaux camps de concentration,« sous prétexte de rééducation patriotique »

et de  » formation professionnelle ».

Nos achats nous rendent ainsi responsables et complices presque malgré nous du réchauffement climatique et d’une nouvelle forme d’esclavage.

QUID  de la dangerosité du Covid-19 : le Docteur LI WENLIANG, malheureusement décédé de cette infection le 5 février, avait tenté d’alerter, mais fut arrêté par la police sous prétexte de rumeur ! Il aura fallu une valse hésitation contestable, pour que l’Organisation Mondiale de la Santé se décide, enfin, à déclarer qu’il s’agit d’une

 

Aperçu de l’image

* https://www.pressesante.com/il-necessaire-de-laver-les-vetements-neufs-avant-de-les-utiliser/

image : internet / @RebellPepper