Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

12/05/15 | 14 h 18 min

Zheng Guoguang éminent météorologue chinois mets en garde Pékin contre les grands projets à la merci du réchauffement climatique

L’un des meilleurs météorologue de la Chine a averti que le changement climatique menaçait certains des projets d’infrastructure les plus importants du pays, y compris le barrage des Trois Gorges et le chemin de fer Qinghai-Tibet. Le chef de l’Administration météorologique chinoise, Zheng Guoguang, a également mentionné dans l’hebdomadaire Study Times que le taux de réchauffement en Chine était plus élevé que la moyenne mondiale.

Zheng précise que la légère hausse récente des catastrophes climatiques , tels que les inondations, les typhons, la sécheresses et les vagues de chaleur avait un « lien direct » avec le changement climatique. Il a ajouté que de telles catastrophes étaient une menace pour les coûteux projet tels que le barrage des Trois Gorges et le chemin de fer Qinghai-Tibet.

Dans son papier, publié par l’Ecole centrale du Parti, Zheng informe que le réchauffement climatique peut en outre affecter la sécurité et la stabilité de ces grands projets, y compris leur niveau opérationnelle et économique même avec des progrès technologiques et des techniques d’ingénierie et des normes.

Zheng a suggéré que, pour se concentrer davantage sur une voie efficace et durable de croissance, la Chine doit faire face d’abord au changement climatique qu’elle connait.

Rappelons que la Chine est la principale source de gaz à effet de serre sur la planète, est l’un des principal responsable du changement climatique. 60 % des émissions de dioxyde de carbone en Chine sont composées de charbon qui sont maintenant à l’origine de problèmes de santé graves dans la population en raison du smog épais (Le smog est une brume brunâtre épaisse) qu’il génère, note le rapport.

Traduction France-Tibet