Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

Accueil » Agenda » Journée du Tibet
Le 24 mars 2018 à Grand Bourgtheroulde

Journée du Tibet

 Communiqué de l’ Association TIBET NORMANDIE :

Depuis le 10 mars dernier, comme dans des centaines d’autres villes en France et des milliers dans le monde, la commune de Grand Bourgtheroulde a hissé le drapeau tibétain sur sa mairie afin de commémorer le 59ème anniversaire du soulèvement pacifique contre l’invasion chinoise et l’occupation du Tibet. Le 10 mars 1959, les tibétains, unis par leu indomptable esprit tibétain, ont déclenché un soulèvement historique, défensif mais pacifique, contre l’occupation forcée et illégale du Tibet par la république populaire de Chine. L’armée chinoise a brutalement réprimé ce soulèvement pacifique, causant la mort de milliers de tibétains.

Cette année marque également le 10ème anniversaire des insurrections pan-tibétaines de 2008, au cours desquelles les tibétains ont lancé un appel à la liberté, exprimant de véritables et légitimes doléances contre la poursuite de l’occupation du Tibet par la Chine. Depuis l’occupation du Tibet, le gouvernement chinois a soumis continuellement les tibétains à des politiques répressives extensives. Selon les rapports de Freedom House de 2016 et 2017, le Tibet est deuxième pays le moins libre après la Syrie, devant la Corée du Nord, le sud-Soudan et l’Erythrée. Reporters sans frontières rappelle également que le Tibet est plus difficile d’accès que la Corée du Nord.

En raison de la rigueur des politiques du gouvernement chinois, depuis 2009, 151 tibétains, jeunes et vieux, moines et nonnes, nomades et paysans, des trois provinces du Tibet, se sont immolés par le feu. Ces protestations incessantes sont le résultat de la violation des droits politiques, religieux, culturels et environnementaux du peuple tibétain.

Cette année, en plus de tous les rassemblements organisés dans de nombreuse villes d’Europe, un grand rassemblement pour la cause tibétaine a eu lieu à Genève le 10 mars devant le siège de l’ONU.

Dans le cadre de cette période de commémoration, l’association Tibet-Normandie organise une journée sur le Tibet à Grand Bourgtheroulde le samedi 25 mars.

L’association sera présente avec un stand d’information et de vente d’artisanat sur le marché toute la matinée.

Le soir, à partir de 20h30, aura lieu la projection du documentaire « Au fil du monde, Tibet ». Ce documentaire raconte l’histoire d’une tibétaine qui, depuis 10 ans, relance le tissage de la laine de yak sur les hauts plateaux tibétains de l’Amdo. Son atelier, situé à 3200 mètres d’altitude, emploie plus de cent artisans, dont une majorité d’anciens nomades.

Depuis le 10 mars dernier, comme dans des centaines d’autres villes en France et des milliers dans le monde, la commune de Grand Bourgtheroulde a hissé le drapeau tibétain sur sa mairie afin de commémorer le 59ème anniversaire du soulèvement pacifique contre l’invasion chinoise et l’occupation du Tibet. Le 10 mars 1959, les tibétains, unis par leu indomptable esprit tibétain, ont déclenché un soulèvement historique, défensif mais pacifique, contre l’occupation forcée et illégale du Tibet par la république populaire de Chine. L’armée chinoise a brutalement réprimé ce soulèvement pacifique, causant la mort de milliers de tibétains.

Cette année marque également le 10ème anniversaire des insurrections pan-tibétaines de 2008, au cours desquelles les tibétains ont lancé un appel à la liberté, exprimant de véritables et légitimes doléances contre la poursuite de l’occupation du Tibet par la Chine. Depuis l’occupation du Tibet, le gouvernement chinois a soumis continuellement les tibétains à des politiques répressives extensives. Selon les rapports de Freedom House de 2016 et 2017, le Tibet est deuxième pays le moins libre après la Syrie, devant la Corée du Nord, le sud-Soudan et l’Erythrée. Reporters sans frontières rappelle également que le Tibet est plus difficile d’accès que la Corée du Nord.

En raison de la rigueur des politiques du gouvernement chinois, depuis 2009, 151 tibétains, jeunes et vieux, moines et nonnes, nomades et paysans, des trois provinces du Tibet, se sont immolés par le feu. Ces protestations incessantes sont le résultat de la violation des droits politiques, religieux, culturels et environnementaux du peuple tibétain.

Cette année, en plus de tous les rassemblements organisés dans de nombreuse villes d’Europe, un grand rassemblement pour la cause tibétaine a eu lieu à Genève le 10 mars devant le siège de l’ONU.

Dans le cadre de cette période de commémoration, l’association Tibet-Normandie organise une journée sur le Tibet à Grand Bourgtheroulde le samedi 25 mars.

L’association sera présente avec un stand d’information et de vente d’artisanat sur le marché toute la matinée.

Le soir, à partir de 20h30, aura lieu la projection du documentaire « Au fil du monde, Tibet ». Ce documentaire raconte l’histoire d’une tibétaine qui, depuis 10 ans, relance le tissage de la laine de yak sur les hauts plateaux tibétains de l’Amdo. Son atelier, situé à 3200 mètres d’altitude, emploie plus de cent artisans, dont une majorité d’anciens nomades.

Tous les fonds récoltés par l’association avec la vente d’artisanat, les cotisations et les dons, servent à financer des opérations humanitaires en Inde, au Népal et aussi en France à l’attention des réfugiés tibétains. L’association finance aussi la scolarité d’une jeune tibétaine de 9 ans, réfugiés avec ses parents au Ladakh dans le nord de l’Inde.

Tous les fonds récoltés par l’association avec la vente d’artisanat, les cotisations et les dons, servent à financer des opérations humanitaires en Inde, au Népal et aussi en France à l’attention des réfugiés tibétains. L’association finance aussi la scolarité d’une jeune tibétaine de 9 ans, réfugiée avec ses parents au Ladakh, dans le nord de l’Inde.

https://www.arte.tv/player/v3/index.php?json_url=https%3A%2F%2Fapi.arte.tv%2Fapi%2Fplayer%2Fv1%2Fconfig%2Ffr%2F058359-004-F%3Fautostart%3D1%26lifeCycle%3D1&config=arte_nude&lang=fr_FR