Le premier site d'actualité sur le Tibet

www.tibet.fr

03/12/15 | 11 h 18 min par Szu Ping Chan

L’Inde sur le point de devenir le pays à la plus forte croissance mondiale, devant la Chine

Taj

A worker sweeps in front of Taj Mahal in Agra, India Photo: AP/File

Le taux de croissance de l’Inde est passé à 7,4% au troisième trimestre, mettant ce pays en voie d’atteindre cette année la plus grande croissance mondiale devant la Chine. 

L’Inde a progressé à un rythme plus rapide que prévu au troisième trimestre de cette année, maintenant le pays sur la voie de la meilleure croissance mondiale en 2015, supérieure à celle de la Chine. En effet, l’économie indienne a progressé de 7,4% par rapport à l’année précédente au 3ème trimestre, ceci après une croissance de 7% au deuxième trimestre selon les statistiques nationales.

Les économistes avaient prévu une croissance de 7,3% au troisième trimestre, et les données de ce lundi confirment que le taux de croissance de l’Inde devrait dépasser cette année celui de la Chine, taux qui n’a progressé pour ce pays qu’à un rythme annuel de 6,9% au troisième trimestre, ce qui représente l’expansion la plus lente depuis 2009. Cela fait maintenant trois trimestres consécutifs que le taux de croissance de l’Inde égale ou dépasse celui de la Chine.

Les préoccupations relatives à la santé économique de la Chine, deuxième plus grande économie du monde, ont déclenché cet été une crise boursière interne, et les économistes s’attendent à ce que le taux de croissance du pays ralentisse dans les années à venir.

Le Fonds monétaire international (FMI) estime que la croissance chinoise sera de 6,8% cette année, et de 6,3% en 2016. En revanche, la croissance indienne serait de 7,3% cette année  et de 7,5% en 2016-17.

 

«Alors que la population chinoise en âge de travailler a atteint son point maximum, l’Inde va disposer encore de ressources humaines croissantes. » HSBC

Les économistes ont également mis en évidence une évolution démographique favorable pour l’Inde lorsque l’on compare les deux nations.

HSBC a déclaré lundi que la décision de la Chine d’abandonner sa politique de l’enfant unique, et dont le discours officiel chinois affirme que cette décision va stimuler le taux de croissance du pays de 0,5 points et permettre de fournir 30 millions de personnes supplémentaires sur le marché du travail à l’horizon 2050, était peu susceptible d’apporter des solutions avant plusieurs décades.

«Alors que la population en âge de travailler en Chine risque de régresser, l’Inde est encore en croissance rapide,» estiment les analystes dans une note.

Déjà cette année, une étude de l’Organisation des Nations Unies a estimé que l’Inde dépasserait la Chine en tant que nation la plus peuplée du monde d’ici 2022.

 

By

Traduction Patrick Augustin pour France Tibet